Pamphile_Pontiac

Arpenteur de Ste-Anne Pamphile Pontiac Vildebon Du Tremblay – 1843-1931. Un personnage portant un nom aussi  particulier ne peut que laisser sa marque dans sa communauté.   Natif de Baie-Saint-Paul en 1843,  PPV DuTremblay fit ses études à l’université Laval ou il obtient son diplôme d’ingénieur civil et arpenteur (1).  En 1869, on le retrouve à Ste-Anne de La Pérade ou il est à 26 ans capitaine de la compagnie des volontaires de la paroisse (2).  En 1872, il épouse à Québec,  Clémentine Dufort, veuve de Vital Jules Méthot (propriétaire du manoir seigneurial de La Pérade). En 1877, il achète des héritiers de Pierre Charest la seigneurie D’Orvilliers.   Membre fondateur de La Corporation des Arpenteurs-Géomètres de la province de Québec, son travail le conduit aux 4 coins de la province. Grâce à ses nombreux contrats gouvernementaux,  il côtoie les plus prestigieuses personnalités politiques de l’époque.  Fier et méticuleux, la qualité et la précision de ses travaux ont fait sa réputation.  À La Pérade, il est aussi connu comme cultivateur et juge de paix.  À 70 ans, en 1913 il est élu maire du village pour 3 ans.   Fervent d’histoire,  sa bibliothèque personnelle contient des livres et des documents de grande valeur qu’il a accumulés tout au long de sa vie.  Ces documents seront d’une grande utilité pour nos historiens locaux  (Mgr Albert Tessier  les consulta à plusieurs occasions).    Raoul, le plus vieux de ses fils prendra la relève de la terre familiale,  il est le père de Thérèse, Gaston et Louis-Pamphile  que les plus vieux péradiens ont bien connu.  Son autre fils,  Réal aura une impressionnante carrière politique à Montréal et Ottawa.   Lors du décès de PPV Du Tremblay en 1931, l’église de Ste-Anne-de-La-Pérade est bondée. De nombreuses personnalités d’un peu partout au pays assistent aux funérailles et les hommages fusent de partout (1).   Il ne fait aucun doute que ce mythique personnage sera à jamais partie intégrante de l’histoire de Ste-Anne-de-La-Pérade.

Sources: (1) La Presse  » funérailles PPV Du Tremblay 27 février 1931   (2) Autrefois et aujourd’hui  Sainte-Anne-de-La-Pérade 1895.