Curé très dynamique et perçu comme très audacieux par ses paroissiens avec son projet de construire une nouvelle église aux dimensions d’une cathédrale. Né à Maskinongé le 7 avril 1823, il arriva à Sainte-Anne-de-la-Pérade en 1852 et il fit terminer le couvent des Sœurs de la Congrégation de Notre Dame. Né à Maskinongé le 7 avril 1823, il décède le 4 juillet 1893 à Sainte-Anne.